Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. En poursuivant votre navigation vous acceptez ce fonctionnement. J'accepte

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. En poursuivant votre navigation vous acceptez ce fonctionnement.

J'accepte

Animal Webaction
Cette collecte a été réussie, elle a été livrée le 15/02/2019, l'association va bientôt nous transmettre les photos de la livraison.
photo association
Ne laissons pas 800 chiens mourir de faim !
Au Maroc, les 800 chiens du refuge n'auront bientôt plus de croquettes !
photo association
Ne laissons pas 800 chiens mourir de faim !
Au Maroc, les 800 chiens du refuge n'auront bientôt plus de croquettes !

5 000 kg
de croquettes offertes

5 000 kg
de croquettes nécessaires

ASSOCIATION
Le Coeur sur la Patte Agadir MA Morocco

Rationnés et affamés, 800 chiens seront bientôt sans croquettes ! 

Dans la région de Souss au Maroc, l'extermination massive des chiens des rues est lancée depuis 10 mois déjà.

Seule alternative à l'abattage, le refuge a accueilli des centaines de chiens : il en compte aujourd'hui 800.

Les croquettes s'amenuisent : dès samedi, le faible stock restant sera entièrement épuisé.

Rationnés depuis des mois, les chiens ont déjà faim

Pire, ils risquent de s'entre-tuer à nouveau si des croquettes ne sont pas rapidement trouvées.

Michèle a déjà stoppé les sauvetages : elle veut à tout prix préserver les chiens du refuge.

Sans subvention ni aide régulière d'autres associations, elle doit assumer toutes les dépenses du refuge, une situation impossible pour elle.

La communauté Animal Webaction s'était mobilisée en août dernier pour lui venir en aide, nous souhaitons la soutenir à nouveau en livrant 5000 kg de croquettes en urgence.

Collecte 100% transparente.

 

1. Les chiens ne mangent pas à leur faim, il n'y a pas assez de croquettes ! 

 

Pour nourrir les 800 chiens du refuge, 8,5 tonnes de croquettes seraient nécessaires chaque mois. Michèle ne parvient a en acheter que la moitié, qu'elle dilue avec de l'eau, du pain sec et de la farine d'orge...

 

Ce régime est difficile à tenir pour les chiens, qui ne reçoivent pas tous les nutriments nécessaires. Pire, certains ne parviennent pas à manger à leur faim, écrasés par les chiens dominants

 

Laissés pour compte, les chiens dominés doivent se contenter de lécher les mangeoires lorsque les autres ont fini leur repas, une situation ingérable ! 

 

Avec 800 chiens à nourrir chaque jour, les quantités de croquettes nécessaires sont astronomiques : plus de 8 tonnes chaque mois devraient être achetées pour que chacun mange à sa faim.

Impossible pour Michèle de se procurer de telles quantités, au mieux, elle ne peut obtenir que 5 tonnes par mois. Pour combler la faim des chiens, elle y rajoute du pain sec réduit en miettes, de l'eau et de la farine d'orge (celle-ci permettant de limiter les diarrhées).

En août dernier, la communauté Animal Webaction s'était mobilisée pour leur offrir 7 tonnes de croquettes : nous souhaitons les aider à nouveau, en récoltant cette fois-ci 5 tonnes en urgence.

 

2. Le stock sera totalement épuisé le 09 février prochain : sans croquettes les chiens vont à nouveau s'entre-tuer ! 

 

Au 5 février dernier, il ne restait que 400 kg en stock : une quantité suffisante pour nourrir les chiens durant 3 jours

 

Attaqué par les autres chiens du refuge l'été dernier, Enzo avait heureusement survécu. Mais tous n'ont pas eu cette chance : plusieurs dizaines de décès avaient été déplorés l'an passé, avant notre intervention, au plus dur de la pénurie de croquettes...

 

Par manque de séparations, le refuge est organisé en meutes : le plus grand groupe comporte aujourd'hui 100 chiens, le plus petits en compte 30. Avec autant de chiens, il est impossible de contenir une bagarre si elle éclate, c'est pourquoi cela doit absolument être évité

 

L'an passé, la pénurie de croquettes a éclaté alors même que des dizaines de nouveaux chiens étaient amenés chaque jour au refuge. Les bagarres étaient alors quotidiennes et pouvaient entraîner des conséquences dramatiques : plusieurs chiens n'y ont pas survécu.

Non sans mal, Michèle est parvenue à stabiliser la situation, mais si une nouvelle pénurie fait rage, les bagarres reprendront. Au refuge, les chiens n'ont pas d'enclos, mais sont gardés en meutes de 30 à 100 individus : un petit affrontement peut très vite devenir incontrôlable.

 

3. Chassés par les autorités locales du jour au lendemain, ces 800 chiens des rues ne doivent leur survie qu'à Michèle

 

Suite à l'ordre d'extermination massive lancé par les autorités locales, les agents municipaux ont apporté des chiens par camions entiers durant des mois au refuge... 

 

 

En l'espace de quelques semaines, Michèle s'est organisée pour accueillir plusieurs centaines de chiens. Sans son action, tous auraient été abattus ou empoisonnés par les autorités locales

 

Le refuge a été monté en extrême urgence en avril 2018, suite à l’ordre d’abattage massif des chiens errants lancé par les autorités locales. Liée à l'association Le Coeur sur la patte par convention (NDLR : à l'origine établie dans le cadre d'un programme de stérilisation), la municipalité d'Agadir n'a pas procédé à l'extermination des chiens comme les communes avoisinantes.

A la demande de Michèle, la municipalité a missionné des agents pour attraper les chiens et les amener à l'association. L'association qui n'avait alors  qu'un dispensaire pouvant accueillir 80 chiens, s'est retrouvée avec la charge de plus de 500 chiens en l'espace de 2 semaines seulement, pour progressivement arriver aux 800 accueillis actuellement...

"On avait commencé grâce à la commune d'Agadir un programme de stérilisation vaccination [...] pour éradiquer la rage et lutter contre la surpopulation canine. Ce programme malheureusement a été interrompu, donc on avait 2 solutions entre laisser nos chiens tués, ou bien les ramener. Et j'ai demandé qu'on les ramène. [...] C'est pour ça qu'on a eu un Tsunami de chiens, et qu'on se retrouve avec un refuge de 750 chiens" indiquait Michèle, fondatrice de l'association, il y a quelques semaines.

 

4. Si la collecte échoue, les chiens ne recevront aucune croquette

 

Une  collecte échouée sur Animal Webaction

 

Nous pouvons intervenir, nous avons réservé un camion et des palettes,  mais nous devons le payer avant le 14/02.

Si la collecte échoue, nous ne pourrons pas payer, le départ du camion sera annulé et aucune des croquettes collectées ne sera livrée...

En cas d'échec, nous rembourserons tous les donateurs.

 

5. Nourriture, entretien, soins médicaux, location du terrain etc... 6500€ sont nécessaires chaque mois, l'association croule sous les dettes

L'une des nombreuses portées récupérées par le refuge : chacun des chiots doit être vacciné à plusieurs reprises, déparasité, stérilisé lorsque son âge le permet... Avec 800 chiens à charge, les frais médicaux sont très conséquents

 

L'essentiel des chiens amenés au refuge n'a jamais été vacciné : maladie de carré et parvovirose ont fait des ravages durant des mois. Seule solution pour préserver ces chiens, et leur donner une chance d'être un jour adoptés : vacciner, stériliser et déparasiter régulièrement toute la population accueillie.

Des coûts vétérinaires monstrueux, qui s'ajoutent aux dépenses fixes nécessaires pour entretenir le lieu et les chiens : 

"Avec 800 chiens dans un refuge, on a un budget énorme. Seulement le budget de nourriture et de personnel, ça dépasse les 70000 dirhams (NDLR : 6500€ environ), après on a les soins, les revaccinations, encore des stérilisations des derniers chiens qui sont arrivés."

 

6. Pour sauver les chiens du refuge, tous les sauvetages ont été interrompus

 

L'ancien refuge occupé par l'association est désormais vide. Pour interrompre les sauvetages et protéger ses chiens, l'association a été contrainte de s'installer sur un terrain situé à 80km d'Agadir 

 

Durant 9 mois, le refuge a accueilli plusieurs dizaines de chiens par semaine : les agents de la ville d'Agadir amenant continuellement de nouveaux individus capturés. Durant 9 mois, Michèle a espéré que la mesure d'abattage ne soit que temporaire, et arrive à sa fin. En vain.

Consciente de ses limites, et confrontées à des problématiques économiques et logistiques très conséquentes, Michèle a été contrainte de fermer les portes du refuge en décembre dernier. Parce qu'accueillir davantage d'animaux au sein du refuge revenait, à ce stade, à tous les mettre en péril.

"Cette décision a été prise, après des mois de réflexion à cause de nombreux problèmes rencontrés, parmi lesquels, l’incapacité d’accepter de nouveaux chiens, tant sur le plan de l’infrastructure que sur le plan financier, ces 2 points dépassant largement nos capacités."

 

7. Sans subvention, et sans aucun soutien régulier d'autres associations, Michèle doit se débrouiller seule

 

Depuis maintenant 10 mois, Michèle fait l'impossible pour pouvoir nourrir et soigner les chiens du refuge, mais n'est jusqu'ici parvenue à débloquer aucune aide régulière. 

Si certaines associations internationales sont intervenues l'an passé pour une aide ponctuelle, le financement du refuge en continu ne tient que grâce à l'aide de quelques individus, et de l'argent investi par Michèle elle-même.

La subvention fournit par la municipalité d'Agadir est quant à elle caduque depuis que le refuge n'accueille plus de nouveaux chiens, tout repose sur Michèle : "A la fin du mois je ne sais pas comment payer. c'est un peu de la folie ce que j'ai fait"

 

8. Rejetés et exterminés, les chiens des rues marocains vivent en sursis

 

L'issue d'une campagne d'extermination au Maroc...

 

Avec une population de chiens des rues estimée autour de 2 millions d’individus, le Maroc effectue des opérations d’abattage massif à intervalles réguliers depuis des dizaines d’années.

Les chiens sont ainsi empoisonnés à la strychnine, ou abattus au fusil, généralement au printemps : avant l’arrivée des touristes, ou de tout autre événement important à l’international.

"Depuis 40 ans, on massacre, on empoisonne, on abat. Je sais bien qu'il y a beaucoup de chiens errants, mais ce n'est pas la solution qui est efficace, malheureusement elle ne fait qu'augmenter le problème"
 

 

9. Nous devons les aider à affronter les prochains mois : 

 

Arrivée au refuge en décembre, Polly est l'un des derniers sauvetages réalisés. Ayant mis bas en pleine rue, elle luttait pour protéger ses petits, et se montrait menaçante. Sans l'intervention de Michèle, elle et sa portée auraient rapidement été mis à mort

 

Liza est encore visiblement maigre et ne parvient à manger comme elle le devrait. En l'absence de croquettes, son corps ne pourra pas résister longtemps

 

Atteinte de la teigne et amaigrie, Amalia est encore faible aujourd'hui, et ne sera pas de taille à lutter pour manger

 

Errants dans un quartier d'Agadir avant leur sauvetage, Zora et son petit étaient visiblement décharnés, et pris pour cible par des enfants insensibles à leur sort. Ils ne sont au refuge que depuis quelques semaines, il est vital pour eux de manger chaque jour

 

D'un caractère timide, Flume est l'un des chiens ayant le plus souffert lors de la pénurie de croquettes l'été dernier. Acculé par les chiens dominants, il ne pouvait manger seul

 

Pour lui éviter l'empoisonnement, Michèle a recueilli Bonnie qui errait dans les rues. Ses chiots sont venus au monde au refuge, deux jours seulement après son sauvetage

 

Amené par les agents municipaux, comme beaucoup de ses congénères au refuge, Loop gardera toujours sa part de mystère : Michèle ignore ce qu'il a vécu avant son arrivée. Elle ne peut que constater qu'il reste encore très mince, et doit à tout prix continuer à s'alimenter

 

10. Optimisme et persévérance, les forces de Michèle

 

Michèle, fondatrice de l'association

 

Née au Maroc, Michèle n’a jamais supporté les empoisonnements et abattages dont sont victimes les chiens des rues au Maroc. En 2011, elle fonde l’association Le Coeur sur la Patte. Son objectif : développer un programme de stérilisation permettant d’endiguer la population de chiens des rues au Maroc. Elle fera naître le programme à Agadir en 2016, avec plus de 1000 chiens stérilisés, vaccinés et relâchés avant avril 2018.

Animée par l’espoir que le programme puisse reprendre rapidement suite à l'ordre d'abattage, elle a fait le nécessaire pour sauver autant de chiens qu’elle le pouvait en attendant. "On a devant la porte des chiens merveilleux qui ne demandent qu'à vivre, on n'a pas le droit de les massacrer." dit-elle.

Si 800 chiens sont aujourd'hui accueillis au refuge, elle-même en accueille 110 supplémentaires, chez elle. Un engagement qui lui a coûté son mariage, et occupe toute sa vie :

“Les chiens marocains sont absolument merveilleux : vous leur donnez un morceau de pain, ils vous aiment pour la vie. Je me lève le matin à 5h, je commence à nettoyer. Je vis barricadée, c’est beaucoup de travail. Je les aime et je tire mon énergie d’eux, mais je n’ai jamais une seconde de répit."

 

11. A quoi vont servir les 5 000 kg de croquettes?

Si cette collecte réussit, les 5 000 kg collectés seront distribués aux 800 chiens du refuge tenu par l'association.

 

12. Collecte 100 % transparente 

- Animal Webaction aide depuis 4 ans plus de 750 associations de protection des animaux, nous avons déjà réalisé 1 700 livraisons dans 8 pays (voir les photos).

- Nous contactons chaque association partenaire, nous nous assurons de son sérieux et lui demandons des justificatifs.

​- Nos associations partenaires reçoivent uniquement des produits physiques, jamais d'argent. Vous offrez 10 kg de croquettes : nous livrons 10 kg de croquettes à l'association.

- Nous assurons nous-mêmes le transport des produits jusqu'au refuge, une livraison rapide est donc garantie.

- Nous vous préviendrons par mail dès que votre don aura été livré par nos soins.

- Nous demanderons au refuge de prendre des photos des croquettes reçues, nous vous enverrons ces photos.

- Si vous changez d'avis, nous vous remboursons votre don sur simple demande, sans frais ni justificatif.

- Si malheureusement la collecte échoue, nous ne livrerons rien, nous vous rembourserons la totalité de votre don.

 

Collecte certifiée
Collecte de confiance certifiée par Animal Webaction. En savoir plus

Nous avons vérifié que l’activité de l’association Le Coeur sur la Patte Agadir est bien déclarée auprès des autorités compétentes.

Nous effectuons une vérification du statut légal de chaque association au moment de son inscription sur notre plateforme : toutes nos associations partenaires sont déclarées et en règle auprès des instances en vigueur dans leur pays de rattachement.

Nous avons réalisé un entretien avec l’association Le Coeur sur la Patte Agadir avant de publier sa collecte.

Notre équipe assure un échange avec l'association bénéficiaire au préalable de chaque collecte.
Nous vérifions à cette occasion l'authenticité du besoin exprimé et la pertinence de la demande pour l’animal.

Les éléments mentionnés dans la collecte constituent une présentation factuelle et objective de la situation de Le Coeur sur la Patte Agadir.

Nous échangeons avec l’association pendant notre entretien, mais ne cherchons jamais à dramatiser une situation, quelle qu'elle soit : seuls les faits vous sont présentés, de façon objective.

Une fois la collecte réussie, nous n’enverrons pas d’argent à l’association Le Coeur sur la Patte Agadir, mais directement .

Seuls des produits physiques (croquettes, couvertures, etc.) sont obtenus par les associations à l'issue des collectes : nous n'envoyons jamais d'argent. Tous les produits collectés bénéficient directement et seulement aux animaux : aucun détournement n’est possible.

Si la collecte réussit, nous assurerons nous-mêmes la livraison jusqu’à Le Coeur sur la Patte Agadir.

Nous nous chargeons directement de l’acheminement des produits collectés jusqu’à l’association qui s’occupe de l’animal aidé. Nous suivons donc la marchandise en temps réel, et nous assurons de sa bonne réception à destination.

Nous publierons les photos des croquettes reçus par Le Coeur sur la Patte Agadir.

Nous nous engageons à publier des photos de chaque livraison effectuée une fois la marchandise réceptionnée.
Ainsi, vous pourrez constater la bonne réception de vos dons à l’endroit où se trouve l’animal que vous avez choisi d’aider et l'usage qui en est fait par l’association.

Nous ne transmettrons aucune de vos données à l’association Le Coeur sur la Patte Agadir.

Nous assurons votre confidentialité et celle de vos données : les dons réalisés sur le site sont totalement anonymes pour les associations bénéficiaires. Vos données ne seront donc jamais utilisées pour des actions de relance de la part des associations.

Nous remboursons tous les dons sur simple demande

En cas d'échec de la collecte, nous vous remboursons l'intégralité de vos dons concernés, de façon systématique.
Mais tant qu’une collecte n’est pas achevée, nous pouvons également vous rembourser l'intégralité de vos dons engagés sur celle-ci. Il suffit de nous en faire la demande ; aucun frais n’est appliqué à ces remboursements.*
* Seuls vos dons sur des collectes non livrées peuvent faire l’objet d’une demande de remboursement.

Fermer

 
Organisateur
Association Le Coeur sur la Patte Agadir
Avenue Général Kettani
80000 Agadir
MA Morocco

Abonnez-vous à notre rappel

Nous vous enverrons un mail dès que vos clics seront de nouveaux disponibles

Enregistrement en cours...

Votre abonnement a bien été enregistré.