Cookies allow us to personalize content and ads, to offer social media features and analyze our traffic. We also share information about our website usage with our social media, advertising and analytics partners, who may combine these with other information you may have provided or that they collected when using their services. By continuing browsing on our website, you accept these terms.
En savoir plus et paramétrer les traceurs
Agree

Cookies allow us to personalize content and ads, to offer social media features and analyze our traffic. We also share information about our website usage with our social media, advertising and analytics partners, who may combine these with other information you may have provided or that they collected when using their services. By continuing browsing on our website, you accept these terms.

Agree Find out more and set up the cookies

Animal Webaction
This campaign succeeded, it has been delivered on the 09/08/2016, discover the delivery pictures.
photo association

Des couvertures pour SOS Animal Tendresse

A cause de la teigne, Vivette à du brûler une partie des couvertures du refuge, elle n'a pas les moyens d'en racheter.
photo association
Des couvertures pour SOS Animal Tendresse
A cause de la teigne, Vivette à du brûler une partie des couvertures du refuge, elle n'a pas les moyens d'en racheter.

998,400 cm2
blankets offered

998,400 cm2
blankets necessary

font-size:18px">Un cas de teigne parmi les protégés de SOS Animal Tendresse a obligé l’association à détruire une partie de son stock de couvertures.

Sans votre aide, comment les chats vont-ils se protéger du froid ?

L’association SOS Animal Tendresse a été créée en avril 2007 à Saint-Aubin-des-Bois, en Eure-et-Loir (28), pour recueillir les animaux maltraités et exclus. Sans compter les animaux en famille d’accueil, Vivette, la présidente, partage sa grande maison et son jardin avec environ 110 chats, tous identifiés, vaccinés et stérilisés.

« Tous ces animaux sont traumatisés ou trop craintifs pour envisager leur adoption », explique-t-elle, avant de conclure : « Nous sommes arrivés à saturation et devons malheureusement refuser tout nouveau sauvetage tant que nous n’avons pas plus de capacité. »

Vivette : l’engagement à (très) grande échelle

Vivette avec le chat Knock : Sans maman, le petit Knock a du être biberonné jour et nuit par Vivette. Malheureusement ce genre de sauvetage est désormais impossible, le refuge ne peut plus prendre plus aucun animal supplémentaire, il est saturé et n'a plus assez de moyens pour nourrir les animaux déjà recueillis !

Bénéficiaire d’une pension d’invalidité après avoir été renversée par une voiture, cette ancienne infirmière, présidente de syndicat et formatrice nationale, a rapidement imaginé de structurer l’aide aux animaux dans son département. Outre les soins apportés aux chats qu’elle accueille chez elle, elle sensibilise ainsi inlassablement maires, fourrière ou encore services vétérinaires départementaux.

Également enquêtrice pour la Fondation Brigitte-Bardot sur des cas de maltraitance, elle accompagne les nourrisseurs des communes voisines dans la création de leurs propres associations, l’organisation de leurs premières collectes, etc. Elle se consacre ainsi à 200 % à la cause des animaux, et des personnes qu’elle souhaite réinsérer par leur biais.

Plus assez de couvertures après un cas de teigne

La laverie du refuge : Chaque nuit, Vivette fait tourner 4 lessives chaque nuit pour nettoyer tous les tissus salis durant la journée. Les couvertures s'usent vite et doivent être régulièrement renouvelées, mais le refuge n'en a pas les moyens...

En début d’hiver, il a fallu brûler toutes les couvertures avec lesquelles un chat atteint de teigne avait pu être en contact. Les autres s’abîment ainsi beaucoup plus vite, laissant de la bourre dans les machines à laver.

« Avec 110 chats chez moi, je fais 4 lessives chaque nuit. Je ne peux pas me permettre une panne, donc je finis par jeter les couvertures trop usées… jusqu’à ne plus en avoir assez ! » Certains des chats, trop craintifs, ne mettent jamais les pattes à l’intérieur, et ils n’auront bientôt plus rien pour se réchauffer dans leurs abris.

Butch (en haut) et Nougat (en bas) : Nougat est resté sauvage et craintif, Vivette n'a jamais pu le caresser, il n'ose pas entrer dans la chatterie et dort donc dans un abri à l'extérieur. Il faut des couvertures pour lui tenir chaud dehors, mais Vivette n'en a plus assez, comment faire sans votre aide ?

 

Ginette est une des chattes les plus âgées du refuge, elle est donc fragile et passe beaucoup de temps à dormir, il lui faut des couvertures pour être bien au chaud

 

La pauvre Vivette croule sous plusieurs milliers d'euros de factures vétérinaires impayées, le refuge a déjà du mal à nourrir ses animaux, l'achat de couvertures est donc impossible même si le refuge en manque cruellement... Comment faire sans votre aide ?

Vivette a besoin de votre aide pour protéger ses chats du froid, offrons-lui les couvertures dont elle a besoin !

Beneficiary
Association SOS Animal Tendresse
22 Rue du Château d'Eau
28300 Saint-Aubin-des-Bois
FR France