x
Cookies allow us to personalize content and ads, to offer social media features and analyze our traffic. We also share information about our website usage with our social media, advertising and analytics partners, who may combine these with other information you may have provided or that they collected when using their services. By continuing browsing on our website, you accept these terms.
En savoir plus et paramétrer les traceurs
Agree

Cookies allow us to personalize content and ads, to offer social media features and analyze our traffic. We also share information about our website usage with our social media, advertising and analytics partners, who may combine these with other information you may have provided or that they collected when using their services. By continuing browsing on our website, you accept these terms.

Agree En savoir plus et paramétrer les traceurs

Animal Webaction
Website in maintenance, collections are suspended.
photo association

Des croquettes pour Urgence 750 chiens au Maroc

Au Maroc, ce refuge est submergé, il n'arrive plus à nourrir ses 750 chiens !
photo association
Des croquettes pour Urgence 750 chiens au Maroc
Au Maroc, ce refuge est submergé, il n'arrive plus à nourrir ses 750 chiens !

7,000 kg
Dry food offered

7,000 kg
Dry food necessary

Au Maroc, le refuge d'Agadir est submergé, il n'arrive plus à nourrir ses 750 chiens ! 

La municipalité apporte sans cesse de nouveaux chiens au refuge qui ne s'en sort plus !

Passée de 80 chiens à plus de 750 en quelques semaines, Michèle la fondatrice fait l'impossible pour trouver des croquettes, mais ça ne marche pas !

Pour diminuer les coûts, les chiens sont rationnés depuis des mois, affamés ils s'attaquent les uns les autres : des dizaines sont déjà morts...

Malheureusement, Michèle n'a pas d'alternative... Si l'association n'est plus en mesure d'accueillir les chiens, ils seront exterminés ! 

Pour permettre à ces chiens de vivre, nous voulons leur livrer en urgence 7 000 kg de croquettes.

Malheureusement si la collecte échoue, nous ne pourrons pas payer le fournisseur, tout le monde sera remboursé, les chiens ne recevront rien du tout. 

Nous sommes leur dernier espoir !

 

1. Depuis le mois de mai, les 750 chiens du refuge ne mangent que des demi-portions de croquettes. Affamés, ils s'affaiblissent et s'entretuent !

Déjà amaigri à son arrivée, Finlay n'est pas parvenu a reprendre des forces au refuge. Il y a succombé suite à une parvovirose

 

L'essentiel des chiens est apporté au refuge par les employés municipaux. Souvent très amaigris, il leur est difficile voire impossible de se rétablir au refuge dans les circonstances actuelles

 

Le refuge accueille beaucoup de mères allaitantes également. Elles doivent lutter pour survivre, et peinent à nourrir leurs petits

 

Dès leur plus jeune âge, les chiots sont confrontés à la faim et aux carences

 

Enzo a été attaqué par d'autres chiens en juin dernier. Il s'est remis de ses blessures, mais tous n'ont pas cette chance... La pénurie de croquettes déclenche l'agressivité de certains chiens, qui n'hésitent pas à en attaquer d'autres davantage dominés

 

Munsi a été attaquée par d'autres chiens le mois dernier. Malheureusement, les employés du refuge l'ont découverte trop tard.

 

Les rapports de dominance sont exacerbés par le manque de croquettes et de séparations. 25 chiens ont déjà trouvé la mort suite aux attaques des autres...

 

Twist a lui aussi subi les attaques de ses congénères. Michèle l'a accueilli chez elle pour qu'il se rétablisse : ses blessures guérissent peu à peu, mais il reste traumatisé

 

 

Twist, en convalescence chez Michelle suite à son attaque

 

L'association a reçu 4 tonnes de croquettes jeudi 20 septembre, mais ne peut pas les payer : elle est donc à crédit auprès du fournisseur. En étant rationnés, les chiens ne consomment "que" 180 kg par jour : à ce jour, près de la moitié du stock a déjà été consommée. Le stock sera épuisé au 12 octobre prochain.

 

Depuis plusieurs mois déjà, les 750 chiens recueillis par l’association sont rationnés : ils ne mangent que des demis-portions de croquettes, mélangées avec du pain sec réduit en miettes, et de la farine d’orge. Celle-ci est utilisée pour limiter les diarrhées, fréquentes en raison des maladies et de la mauvaise alimentation.

Affaiblis, les chiens ont un système immunitaire qui ne les protège plus suffisamment des difficultés extérieures et notamment des maladies, très fréquentes (parvovirose, maladie de carré, parasites etc...). Le manque engendre également une agressivité palpable chez certains chiens, et un déséquilibre des rapports de force : des bagarrent éclatent souvent entre eux, pas moins de 25 chiens y ont déjà trouvé la mort.

 

2. Déterminée à se débarasser des chiens des rues, la municipalité d'Agadir en ramène chaque jour des dizaines au refuge

Un arrivage de chiens aux portes du refuge

Le refuge a été monté en extrême urgence en avril 2018, suite à l’ordre d’abattage massif des chiens errants lancé par le gouverneur de la région de Souss. Liée à l'association Le Coeur sur la patte par une convention officielle (NDLR : à l'origine établie dans le cadre d'un programme de stérilisation), la municipalité d'Agadir n'a pas pu procéder à l'extermination des chiens comme les communes avoisinantes. 

Puisqu'elle ne pouvait les tuer, la municipalité a donc décidé d'engager des agents pour attraper les chiens et les amener à l'association, sans se soucier des conséquences. L'association qui n'avait alors  qu'un dispensaire pouvant accueillir 80 chiens, s'est retrouvée avec la charge de plus de 500 chiens en l'espace de 2 semaines seulement.

Ce chiffre ne fait que grimper : chaque jour, la municipalité amène des dizaines de chiens au refuge. Déterminée à sauver les chiens de l'extermination, l'association s'est organisée pour trouver un terrain, mais manque de tout et court après le temps pour fournir des conditions d'accueil adaptées.

 

3. Objectif de la collecte non atteint = 0 croquettes livrées !

Une collecte échouée sur Animal Webaction...

Nous pouvons intervenir, nous avons réservé un camion et des palettes,  mais nous devons le payer avant 09/10/2018.

Si la collecte échoue, nous ne pourrons pas payer, le départ du camion sera annulé et aucune des croquettes collectées ne sera livrée...

En cas d'échec, nous rembourserons tous les donateurs.

 

4. Effrayés, beaucoup de chiens n’osent pas manger en présence des autres. Ils se laissent mourir de faim !

Les repas sont servis dans des mangeoires que les chiens se partagent : avec 750 chiens, de nouvelles arrivées chaque jour, et un refuge monté en urgence en l'espace de quelques semaines, l'association fait au mieux avec les moyens du bord

 

Trop effrayés par les chiens dominants, certains chiens du refuge refusent de se rendre aux mangeoires. Avec très peu de séparations, les chiens sont en meute de 100 individus minimum, et l'isolement réservé aux cas les plus critiques

 

Les employés du refuge font leur possible pour les chiens dominés. Certains doivent être portés jusqu'aux mangeoires et protégés durant les repas, pour s'assurer qu'ils mangeront quelque chose

 

Quelques séparations ont été construites pour diviser les meutes, et pouvoir isoler les plus faibles. Mais il en manque encore beaucoup

 

Certains chiens dominés n’osent pas se rendre aux mangeoires avec les autres chiens : prostrés, ils préfèrent se laisser mourir de faim. Les travailleurs du refuge tentent autant qu’ils le peuvent de les repérer et de les prendre en charge, mais avec 750 chiens accueillis, c’est une tâche très difficile.

 

5. Profitant du manque de croquettes et de l’affaiblissement des chiens, la maladie fait des ravages

 

Rybow a contracté la maladie de carré, sous sa forme pulmonaire. Peu de chiens y survivent

 

Fanjo est lui aussi décédé de la maladie de carré. Il n'était encore qu'un chiot

 

Diego est l'un de ceux qui ont eu de la chance : atteint de la maladie de carré, il a bien réagi au traitement

 

Faute d'autre solution, ces chiots ont été placés à l'isolement dans les toilettes du refuge. Leur présence avec les autres reviendrait à les condamner

 

Le vermifuge est en pénurie depuis plusieurs semaines au Maroc. Il n'en faut pas plus que les parasites se développent, impactant l'état de santé de tous les pensionnaires du refuge

 

Au Maroc, la parvovirose et la maladie de carré sont très fréquentes, mais également très virulentes : 80% des chiens qui en sont atteints n’y survivent pas. Les animaux dont le système immunitaire est affaibli par la malnutrition sont les premiers à en souffrir. La promiscuité entre les chiens accueillis au refuge est un vecteur d’autant plus important de contamination.

Les chiens accueillis par l’association arrivent fréquemment porteurs d’une de ces maladies ; les chiots la contractent bien souvent avant d’avoir eu la totalité de leurs vaccins.

 

6. Appels aux dons,  appels à la ville d’Agadir, lobbying du ministère de l’intérieur, SOS aux fondations internationales… l’association a tout tenté, mais personne ne veut payer pour les croquettes ! 

Depuis 5 mois, la présidente de l’association Michèle Ausburger fait l’impossible pour pouvoir nourrir les chiens des rues d’Agadir, mais rien ne marche.

Plusieurs fondations internationales soutiennent ses actions, mais aucune ne peut financer l’achat de croquettes pour un nombre de chiens aussi conséquent. Les appels aux dons ne couvrent qu’une infime partie des 8 tonnes de croquettes nécessaires au refuge chaque mois pour que les chiens mangent à leur faim. Déjà endettée de plusieurs tonnes de croquettes auprès du seul fournisseur local ayant accepté un partenariat, l’association ne peut plus non plus compter sur cette solution.

Michèle est également très active sur le plan politique, et n’hésite pas à solliciter les autorités marocaines pour obtenir des solutions, sans succès jusqu’ici.

 

7. Sans croquettes, l’association devra fermer. Tous les chiens des rues d’Agadir seront exterminés !

Cadavres de chiens à l'issu d'une des dernières campagnes d'extermination massive

 

L’association a signé une convention avec le maire de la ville d'Agadir, qui empêche toute euthanasie : mais celle-ci sera caduque si le refuge ferme ses portes. Les chiens des rues n'auront alors plus aucun refuge, et seront exterminés.

Avec une population de chiens des rues estimée autour de 2 millions d’individus, le Maroc effectue des opérations d’abattage massif à intervalles réguliers depuis des dizaines d’années. Les chiens sont ainsi empoisonnés à la strychnine, ou abattus au fusil, généralement au printemps : avant l’arrivée des touristes, ou de tout autre événement important à l’international. 

 

8. Ces chiens sont une poignée de ceux que nous voudrions sauver avec cette collecte :

Van Gogh a eu les oreilles sectionnées avant d'être ramené au refuge. Il est infesté de vers et beaucoup amaigri

 

 

Willow a été malade pendant plus de 10 jours au mois d'août. Il a recommencé à manger récemment

 

 

Snow white est extrêmement maigre et porte les marques de la maltraitance qu'elle a subie

 

 

Topa fait partie des chiens les plus craintifs au refuge. Il ne peut manger sans assistance

 

 

Flume est d'un caractère timide et se laisse également dominer par les autres chiens

 

 

Dominée elle-aussi, Malia est terrorisée par les autres chiens. Elle ne mange que grâce à l'aide des ouvriers du refuge

 

 

Junnie supporte mal l'enfermement, et tente régulièrement de passer en-dessous des séparations, se mettant à portée des attaques des autres chiens

 

9. Tous ces chiens ont été sauvés grâce au Coeur sur la Patte :

 

Tango a été trouvé paralysé, et très affaibli. Il lui a fallu 5 mois pour se remettre et enfin recommencer à marcher. Il est aujourd'hui hébergé chez Michèle.

 

 

Roxy avait les pattes totalement déformées lorsqu'elle a été retrouvée. Elle n'avait alors que quelques mois, et a pu guérir grâce aux soins du refuge. Aujourd'hui adoptée en Suisse, elle ne garde aucune séquelle

 

 

Smiley a été percuté par une voiture dans les rues d'Agadir, et laissé à l'abandon. Le refuge l'a récupéré et soigné. Paralysé du train arrière, Smiley est désormais au centre de la faune de Tanger, plus adapté à son handicap
 

 

Trouvée à côté d'une poubelle alors qu'elle n'était qu'un chiot, Roxane est aujourd'hui adoptée en Suisse

 

 

Elle aussi trouvée errante, Satia a récemment été adoptée par une famille en Suisse. 

 

 

10. Optimisme et persévérance, les forces de Michèle

Michèle au sein du refuge d'Agadir

 

Née au Maroc, Michèle n’a jamais supporté les empoisonnements et abattages dont sont victimes les chiens des rues au Maroc. En 2011, elle fonde l’association Le Coeur sur la Patte. Son objectif : développer un programme de stérilisation permettant d’endiguer la population de chiens des rues au Maroc. Elle fera naître le programme à Agadir en 2016, avec plus de 1000 chiens stérilisés, vaccinés et relâchés avant avril 2018.

Animée par l’espoir que le programme puisse reprendre sous peu, elle fait le nécessaire pour sauver autant de chiens qu’elle le peut en attendant. Si 750 chiens sont accueillis au refuge, elle-même en accueille 110 supplémentaires, chez elle. Un engagement qui lui a coûté son mariage, et occupe toute sa vie :

“Les chiens marocains sont absolument merveilleux : vous leur donnez un morceau de pain, ils vous aiment pour la vie. Je me lève le matin à 5h, je commence à nettoyer. Je vis barricadée, c’est beaucoup de travail. Je les aime et je tire mon énergie d’eux, mais je n’ai jamais une seconde de répis”

 

11. Comment seront utilisées les croquettes de cette collecte ?

Si cette collecte réussit, les 7 000 kg de croquettes seront livrées à l'association Le Coeur sur la Patte.
- Elle les distribuera aux 750 animaux accueillis par l'association.

 

12. Collecte 100% transparente

- Animal Webaction aide depuis 4 ans plus de 600 associations de protection des animaux, nous avons déjà réalisé 700 livraisons dans 3 pays (voir les photos).

- Nous contactons chaque association partenaire, nous nous assurons de son sérieux et lui demandons des justificatifs.

​- Nos associations partenaires reçoivent uniquement des produits physiques, jamais d'argent. Vous offrez 10 kg de croquettes : nous livrons 10 kg de croquettes à l'association.

- Nous assurons nous-mêmes le transport des produits jusqu'au refuge, une livraison rapide est donc garantie.

- Nous vous préviendrons par mail dès que votre don aura été livré par nos soins.

- Nous demanderons au refuge de prendre des photos des croquettes reçues, nous vous enverrons ces photos.

- Si vous changez d'avis, nous vous remboursons votre don sur simple demande, sans frais ni justificatif.

- Si malheureusement la collecte échoue, nous ne livrerons rien, nous vous rembourserons la totalité de votre don.

Organizer
Association Association Le Cœur sur la Patte
Avenue Général Kettani
80000 Agadir
MA Morocco

Subscribe to our reminder

We will send you an email as soon as your clicks become available again

Saving...

Your subscription has been successfully saved.