Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. En poursuivant votre navigation vous acceptez ce fonctionnement.
En savoir plus et paramétrer les traceurs
J'accepte

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. En poursuivant votre navigation vous acceptez ce fonctionnement.

J'accepte En savoir plus et paramétrer les traceurs

Animal Webaction

Animal Webaction is also available in english, which version would you like to use?

Cette récolte a été réussie, elle a été livrée le 29/10/2020, découvrez les photos de la livraison.
photo association

Ne laissons pas ces 73 chiens mourir de faim !

URGENT ! En Roumanie, Maria n'aura bientôt plus de croquettes pour nourrir ses 73 chiens, ils vont mourir de faim !
photo association
Ne laissons pas ces 73 chiens mourir de faim !
URGENT ! En Roumanie, Maria n'aura bientôt plus de croquettes pour nourrir ses 73 chiens, ils vont mourir de faim !

3 000 kg
de croquettes offertes

3 000 kg
de croquettes nécessaires

Participez en confiance : Animal Webaction s'est rendu sur place et a vérifié la véracité des éléments présentés dans cette récolte.

1. En Roumanie, Maria n'a presque plus de croquettes pour nourrir les 38 chiens de son refuge, ils risquent de mourir de faim si personne n'intervient ! 

%%%

"Après avoir été capturés par les dogcatchers, les chiens sont emmenés à la fourrière. Ils sont gardés dans de petits enclos et au bout de 15 jours, si personne ne les réclame ou ne les adopte, les employés de la fourrière les euthanasient. Je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour les emmener dans mon refuge, mais il y a des moments, comme maintenant, où cela devient trop accablant et où je n'ai plus de place ou de nourriture pour eux.

Nos réserves de croquettes sont maigres actuellement, encore quelques jours et nous n'aurons plus rien pour les chiens. Ma préoccupation principale vis-à-vis du manque de croquettes est que nous ne pourrons pas nourrir les chiens dignement et que je ne pourrai pas les regarder mourir de faim. Je me soucie trop d'eux.

Je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour éviter que ces chiens ne meurent de faim, c'est très difficile, car il y a peu d'argent pour acheter de quoi les nourrir. Certains jours, je préfère me priver de manger pour pouvoir nourrir mes chiens. Je les aime à ce point. Mais ce refuge ne peut que survivre grâce aux à la générosité d'autres personnes."

2. Sans croquettes, Maria ne pourra plus secourir les chiens de la fourrière, ils seront euthanasiés ! 

###

"Il y a toujours des chiens qui ont besoin d'être sauvés à la fourrière. Les gens abandonnent constamment les chiens dans les rues. Cela nous procure un sentiment constant de détresse car... ces chiens se retrouvent à la fourrière où ils seront probablement euthanasiés. On ne peut pas rester indifférent à cela et ne rien faire quand on sait que ces chiens seront tués si on ne les sauve pas.

Il y a maintenant 22 chenils à la fourrière réservés à l'adoption à distance, si ces 22 places sont occupées, nous essayons d'emmener le reste des chiens à notre refuge pour les sauver de l'euthanasie. Jusqu'à hier, nous avions 57 chiens au refuge, 19 d'entre eux viennent juste de partir vers leur famille d'adoption. Cette semaine, on nous a dit qu'il y en a 8 à la fourrière qui, si nous ne les réservons pas, seront euthanasiés.

C'est ce qui arrive. Chaque semaine parce que des chiens sont attrapés tous les jours en ville ou dans les villages voisins. Donc, concrètement, l'adoption à distance et notre refuge sont les seules chances qu'ils ont de survivre".

3. Si Isaaca n'avait pas rejoint le refuge cet été, elle aurait été euthanasiée. Maria a besoin de croquettes pour lui assurer une seconde chance ! 

###

"Isaaca est une femelle de 5 ans, sortie de la fourrière en août dernier. Elle est encore très timide, elle évite le contact avec les êtres humains pour l'instant, difficile de dire si c'est seulement lié à son expérience à la fourrière ou si cela date d'avant, probablement les deux.

Je vois un changement majeur dans le comportement des chiens après les avoir amenés à mon refuge, Isaaca va aller mieux, comme les autres l'ont fait. Par exemple, à la fourrière, on m'a dit de ne pas m'approcher de Berlioz parce qu'il était agressif, j'ai pris le temps d'interagir avec lui, et il est immédiatement venu jouer avec moi quand je suis entrée dans son chenil. Smoking, Olivia, Nora, ils étaient tous très effrayés et/ou agressifs au début, maintenant ils viennent me voir et me lèchent la main. Ils sentent si vous êtes une mauvaise ou une bonne personne et ils réagissent à cela.

C'est pourquoi je dois sauver les chiens abandonnés. Je veux leur montrer qu'il y a quelqu'un dans ce monde qui ne les abandonnera plus, qu'il y a quelqu'un en qui ils peuvent avoir confiance. Toute cette attention que je leur accorde demande du temps et d'innombrables efforts. Mais j'ai besoin de tout le soutien et de toute la main-d'œuvre que je peux obtenir, car je ne pourrai pas faire tout cela toute seule. Isaaca et les autres n'auront aucune chance si je ne trouve pas de croquettes".

4. Par manque de place, 35 chiens supplémentaires sont hébergés dans un refuge improvisé par une des bénévoles. Eux aussi sont menacés par le manque de croquettes ! 

%%%

"Le nombre de chiens fluctue, ils vont et viennent. Je suis tellement triste que les gens continuent à abandonner les chiens dans la rue ! Et je suis déçue qu'ils ne veuillent pas castrer leurs animaux de compagnie. Ils considèrent la stérilisation comme une mutilation. Les gens ne sont malheureusement pas éduqués en la matière ici.

Nous sommes constamment confrontés à des défis pour avoir de la nourriture. Nous avions l'intention de construire d'autres chenils pour les chiens au refuge principal, mais jusqu'à présent, la pression pour sauver les chiens nous en a empêchés".

5. Maria se démène corps et âme 24/7 pour financer et faire fonctionner le refuge. Mais les difficultés des derniers mois sont trop grandes, elle ne peut pas racheter de croquettes.

###

"La pandémie nous a beaucoup affectés et nous affecte encore à l'heure qu'il est. Les gens ont perdu leur emploi, les salaires ont baissé, les dons ont diminué, les adoptions sont de moins en moins nombreuses, les transports sont réduits au minimum, etc.

Les besoins et les inquiétudes sont constants, par exemple, quand je vois des chiens malades amenés à la fourrière, je ne peux pas les y laisser, parce que les gens qui travaillent à la fourrière ne leur donnent pas les médicaments dont ils ont besoin pour aller mieux. C'est une détresse et une lutte constantes pour moi, je dois admettre. Si je ne reçois pas de don, je dois trouver des gens qui peuvent me sponsoriser ou je pars acheter la nourriture moi-même avec l'argent dont je dispose.

Pour aggraver les choses, le gardien que nous avions pour le refuge vient de mourir, c'est une perte énorme, et nous ne savons pas comment le remplacer. J'ai l'aide de mon mari, mais nous devons travailler pour être payés afin de survivre, donc nous ne pouvons pas rester ici toute la journée. 

Nous avons désespérément besoin d'aide. J'espère que toutes ces préoccupations disparaîtront et que je continuerai à sauver des chiens et à leur donner l'attention et l'amour dont ils ont besoin pour survivre jusqu'à ce que je leur trouve un foyer avec des propriétaires tout aussi aimants".

6. Maria ne demande pas à recevoir d'argent, simplement des croquettes pour éviter que les chiens ne meurent de faim.

###

"J'ai toujours aimé les animaux. Quand j'étais petite, j'ai toujours ramené des dizaines de chats et de chiens à la maison. En 2009, certaines personnes et moi avons créé une association pour aider les animaux abandonnés qui vivent dans la rue. Nous avons fait de nombreuses campagnes de stérilisation et nous avons réussi. Nous étions les seuls à le faire ici, sur Orăștie. Nos fonds étaient principalement constitués de dons. Nous avons acquis le terrain pour le refuge en 2017 et les premiers chenils ont été construits en 2018. Cette année, notre projet a été officiellement approuvé. Il nous reste à construire d'autres chenils, à mettre un toit sur les derniers construits, etc... Mais c'est concret, le projet existe et il évolue, nous devons veiller à ce qu'il se poursuive.

Je ne peux même pas penser à ne pas avoir de nourriture pour les chiens, c'est inconcevable pour moi. Comme je l'ai dit, je préfère mourir de faim et donner ma nourriture à mes chiens. Je crois et j'espère que tout cela finira par s'arranger".

7. Si cette récolte réussit, Maria ne recevra pas d'argent mais 3000 kg de croquettes, livrées depuis la plateforme logistique d’Animal Webaction en Roumanie.

Animal Webaction dispose d'une plateforme logistique en Roumanie qui lui permet d'intervenir rapidement et de livrer des croquettes.

8. En dépit de multiples appels à l'aide, la survie du refuge et des chiens est compromise, Maria a besoin de notre soutien.

"Nos ressources actuelles sont constituées par les dons de nos partenaires et collaborateurs étrangers, qui prennent en charge tous les frais d'adoption. Nous avons organisé quelques collectes dans les magasins du coin, et il y a quelques dons qui proviennent de personnes, roumaines et étrangères, des amis et des voisins m'ont aidée à nourrir les chiens. Mais la plupart du temps, nous devons acheter la nourriture nous-mêmes.

Nous avons fait appel à d'autres organisations, mais elles n'ont pas ou peu pu nous aider. Bien sûr, nous sommes conscients qu'il existe de nombreux refuges comme le nôtre qui ont besoin d'aide pour la nourriture et pour trouver des bénévoles. C'est également le résultat de la pandémie. Nous traversons une période très difficile et je crains que ce ne soit pas fini.

Je vais mendier, je vais payer de ma poche autant que possible, mais je ne pourrai pas faire tout cela toute seule".

9. Les récoltes lancées sur Animal Webaction échouent fréquemment.

Liste des récoltes échouées

Quand une récolte échoue, Animal Webaction ne peut pas Iivrer les produits récoltés, l'organisateur ne reçoit rien et les acheteurs sont remboursés.

10. En Roumanie, il est difficile de trouver des financements pour des croquettes, il n'y a pas d'aide, pas de subvention, pas de fondation... Beaucoup de chiens abandonnés restent mourir seuls dans les rues, dans l'indifférence... 

Si vous connaissez une fondation ou une ONG qui pourrait aider Maria, invitez-là à nous contacter pour que nous puissions les mettre en relation.

Si vous représentez une Fondation ou une ONG de protection animalière, s'il vous plait venez en aide aux chiens de Maria, contactez-nous nous vous mettrons en relation !

Si vous souhaitez passer au refuge et aider Maria ou que vous voulez lui envoyer directement des croquettes ou un chèque , contactez la via Facebook (note : l'aide directe se fait sous votre entière responsabilité).

11. Si vous faites un achat sur Animal Webaction, il sera protégé par nos garanties.

Paiement sécurisé

Paiement 100% sécurisé https par Paypal ou carte bancaire

Récolte vérifiée

Cette collecte a été contrôlée, Animal Webaction s'est déplacé au refuge

 

Envoi de croquettes

Nous n'envoyons pas d'argent, nous vendons uniquement des croquettes.

Suivi de livraison

Nous vous préviendrons de livraison et vous recevrez des photos

Acheteurs satisfaits

Notre taux de satisfaction est de 98% (lire nos 757 avis sur Facebook)

Expertise

Animal Webaction est partenaire de 1000 associations de protection des animaux dans 15 pays et existe depuis 7 ans

Bénéficiaire
Association Asociatia Lupy
Jud. Hunedoara, BLD, Nicolae Balcescu, BI.53, Sc.D, Et.2, Ap.45
335700 Orastie
RO Romania